Deux week-ends bien chargés pour le pilote neuchâtelois avec de gros déplacements,

Au menu de ces dernières semaines : un meeting avec UCS à Portimao (Sud du Portugal) les 25 et 26 mai derniers, en formule Renault, suivi par le championnat en Ferrari Challenge à Balaton (Hongrie) le week-end dernier. Le pilote neuchâtelois a réalisé deux belles victoires à Portimao au volant de sa formule Renault enchaînant avec une10ème et une 12ème place au volant de sa Ferrari Challenge, sur le nouveau circuit de Balaton.

Pour le championnat Ultimate avec deux victoires en formule Renault, Christophe Hurni est vraiment content du résultat. Il avait décidé de participer à cette manche afin de se préparer pour la course du Ferrari Challenge du mois de juillet. Le circuit étant très technique, il était important de réaliser un maximum de km avant la course en Ferrari.

Christophe Hurni et sa Renault sur le circuit portugais de Portimao

Ensuite, il s’est rendu directement en Hongrie pour la 2ème manche du Ferrari Challenge. Il a pu rapidement prendre ses marques sur ce nouveau circuit de Balaton qu’il découvrait. Les 10ème et 12ème places qu’il a réalisées ne reflètent pas vraiment son niveau de performance qui a bien progressé depuis la première course du Mugello. Lors de la course de samedi, un mauvais choix de pneus l’a fait reculer, de la 1ère place jusqu’au 2ème tour, à la 10ème place finale  Le lendemain, après un tête à queue et une pénalité de 5 secondes à l’arrivée, il a terminé au 12ème rang

Christophe Hurni s’attendait à un championnat difficile où les bons résultats vont encore lui demander beaucoup d’efforts

Il est, malgré tout, satisfait de ses progrès et optimiste pour la suite ou les éléments devraient lui être plus favorables.

La prochaine manche du Ferrari Challenge aura lieu les 22 et 23 juin sur le circuit de Jerez au sud de l’Espagne. Tout le team va continuer à travailler fort pour aborder ce prochain rendez-vous au mieux. Christophe Hurni se réjouit aussi beaucoup des courses de Portimao et du Castellet qui vont suivre directement et qui seront sur deux tracés qu’il connaît bien.

Blaise Zuchuat – patron du Team « Scuderia Zénith » se montrait ausii optimiste que le pilote de Chambrelien : « Nous n’avons pas encore réussi à tout mettre bout à bout, mais nous avons le potentiel pour faire les choses bien. L’objectif est de retrouver ce niveau de compétitivité et c’est assez prometteur pour la suite. ».

Le pilote de Chambrelien poursuit sa 42ème saison 

Les prochaines manches du championnat Ferrari Challenge auront lieu
du 20  au 23 juin, sur le circuit de Jerez, en Espagne
du 4 au 7 juillet, sur le circuit de Portimao, au Portugal
du 25 au 28 juillet, sur le circuit Paul Ricard, au Castellet, en France