L’HUMAIN, SON IDENTITÉ DANS L’OBJECTIF.

Neuchâtel (SUI), le 7 février 2020 : Depuis le 6 février, les œuvres du photographe neuchâtelois Bernard Python sont accrochées aux cimaises de l’espace d’exposition Fabrik5, à Neuchâtel. Un premier vernissage pour ce reporter d’images, au riche parcours sur les terrains chauds de l’actualité et les temps forts du sport.

Depuis quelque trente ans, l’artiste exprime sa passion à travers la photo, trente ans de bonheur, selon ses propres termes. Pourtant, c’est presque par hasard que Bernard Python a choisi de s’exprimer via ce magnifique moyen de communication.

Après une formation de dessinateur en mécanique, il a décidé de s’exiler en France :  «Amateur de plongée, j’ai voulu joindre l’utile à l’agréable en entrant dans une école d’ingénieur en hyperbar.» Son projet d’études? Développer des éléments d’étanchéité pour des appareils sous-marins téléguidés. Les caméras et appareils photographiques sont du nombre. A compter de cet instant, la photo s’insère dans son cursus professionnel. En marge de ses travaux de recherches, Bernard Python suit une formation de photographe.

De retour en Suisse, à Neuchâtel, il multiplie les mandats en réalisant des reportages photo ou des suivis de chantiers pour des entreprises et bureaux d’ingénieurs. Bernard Python devient également, 18 ans durant, le photographe officiel de Xamax.

Aujourd’hui, à l’âge de 57 ans, Bernard Python est aujourd’hui indépendant et jouit de la plus grande liberté de création. «Ma plus belle passion est de travailler pour le journal local. C’est un travail très humain. Je découvre plein de gens autour de moi, avec des identités différentes.»

L’identité. Un mot, un thème qui l’inspirent et le guident dans sa première exposition, un vernissage avec lequel il confie avoir  «…voulu démontrer cette forte corrélation existante habillements et personnalités » chez tous les sujets exposés. La marque d’une identité propre, selon l’artiste.

Photographe indépendant, Bernard Python opère également pour le compte d’ArcInfo. Il est également membre du Comité de l’Association Neuchâteloise de la Presse Sportive. (Photo : LPR)